Skip to main content

Pour la plupart des visuels dans Power BI, il est possible de procéder à un paramétrage dynamique de la couleur d’une valeur dans un tableau, un graphique ou un autre visuel via une conditional formatting.

Sur la capture d’écran ci-dessous, j’ai donc coloré les pourcentages (qui indiquent la croissance par rapport à l’année précédente) sur la base de 4 règles :

Background color

Cela fonctionne parfaitement et c’est aussi la méthode que la plupart des personnes utilisent pour appliquer une mise en forme conditionnelle à un visuel.
Mais dernièrement, je travaillais pour un client sur un projet où l’on ne pouvait pas encore prévoir les couleurs définitives. Nous étions encore en train d’analyser combien de groupes de couleurs il pouvait y avoir et quelles seraient les limites de ces groupes.

Le rapport à créer comptait un grand nombre de pages avec toutes sortes de visuels, où la plupart d’entre eux devaient avoir la même conditional formatting. Vu que cela nécessiterait beaucoup d’énergie pour modifier chaque fois les règles de cette mise en forme conditionnelle, nous avons résolu cela d’une autre manière.

Notre solution : nous créons une measure qui définit la couleur à utiliser. Ensuite, nous paramétrons la conditional formatting de manière à ce que la couleur soit définie par la measure. Si nous avons par la suite besoin de couleurs supplémentaires (ou différentes), il nous suffit de modifier notre measure.

Si nous appliquons cela à l’exemple ci-dessus, nous créons une nouvelle measure « Revenue (%YOY-Color) » qui se présente comme suit :

Revenue

La logique est la suivante :

  • Nous stockons le pourcentage dans une variable nommée « __Percentage ».
  • Ensuite, nous faisons plusieurs tests et utilisons la couleur du test qui a pour résultat TRUE. Les couleurs sont représentées par leur code hexadécimal.
    Pour retrouver ce code, vous pouvez utiliser la fenêtre pop-up par défaut pour choisir une couleur. Pour connaître le code hexadécimal d’une couleur à l’écran, il existe toutes sortes d’outils, parmi lesquels : ColorPic, Instant Eyedropper, outil Eyedropper dans PowerPoint, etc.
Kleurpalet

Enfin, nous devons encore paramétrer la conditional formatting du visuel de manière à ce qu’elle utilise notre measure. Pour cela, sélectionnez « Field value » dans « Format Style ». Dans la liste de sélection « What field should we base this on? », sélectionnez la measure que vous venez de créer. Vous ne pouvez sélectionner que des measures qui affichent un texte pour résultat. Par conséquent, il est impossible de sélectionner la plupart des autres measures.

Background color rev

Vous pouvez ensuite actualiser facilement la measure en :

  • ajoutant des conditions supplémentaires
  • utilisant d’autres couleurs

Il en résulte que tous les visuels dans le rapport qui utilisent cette measure seront mis à jour automatiquement.

Rev 2

Vous voulez encore d’autres conseils pour faciliter votre travail dans Power BI ? Recevez-les de la part de nos experts Power BI ! Demandez un devis sans engagement pour votre soutien Power BI via saleslearning@xylos.com.